Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Nouvelle page 0 Notre but Historique Nos actions Les Ecogestes Statuts Organisation Consommation équitable Récupérateurs d'eau Co-voiturage Poêles à bois Energies renouvelables Education et sensibilisations Photographes engagés Pistes de réflexion Contact Formulaire 

Poêles à bois

Consommer du bois reste écologiqueLe bois est le seul combustible renouvelable et disponible en abondance. L’utilisation de 4 m² de bois énergie permet d’économiser 1 tonne de pétrole (tep), et d’éviter en moyenne l’émission de 2,5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Rappelons qu’en Europe, nous ne récoltons que 65 % de la croissance annuelle de la forêt ! Entre 1990 et 2000, la surface des forêts d’Europe a augmenté de 4,4 %. En outre, et on s’en est rendu compte en 1999 avec la tempête, nos forêts sont mal entretenues. Enfin, la consommation de bois permet de planter de jeunes arbres, qui constituent des puits de carbone encore plus efficaces que les arbres parvenus à maturité. Le bois est une énergie renouvelable qui ne contribue pas au changement climatique. La combustion du bois, contrairement à celle des énergies fossiles, rejette une quantité de CO2 qui s’inscrit dans le cycle normal du carbone (le CO2 rejeté lors de la combustion est celui qui a été absorbé lors de la croissance de l’arbre par photosynthèse). Ainsi, le bois énergie ne contribue pas au déstockage du carbone et n’augmente pas le CO2, gaz à effet de serre. L’utilisation du bois énergie permet en outre la valorisation des déchets et évite la mise en décharge ou le brûlage à l’air libre de sous produits de l’industrie du bois. Combustion du bois et pollution. Contrairement à la plupart des combustibles fossiles, le bois ne contient pas de soufre. Lorsqu’il est brûlé dans des appareils à faible rendement ou à l’air libre, il génère toutefois des rejets polluants comme le monoxyde de carbone. Cet inconvénient est presque supprimé lorsque la combustion s’effectue dans des appareils performants. Les chaudières automatiques de forte puissance permettent de diviser les rejets de monoxyde de carbone par 40 et les rejets de poussières par 5 grâce à une température de combustion élevée, un temps de séjour élevé dans la zone chaude, un bon mélange entre les gaz combustibles produits lors de la pyrolyse et l’air comburant et un excès d’air faible.L’association va soutenir le chauffage au bois et participera ainsi au développement économique local en créant des emplois payés à leur juste valeur. Nous nous mettrons en relation avec les assistantes sociales et les différents organismes afin de recenser les personnes nécessitant de l’aide pour qu’ils puissent en toutes sérénités continuer à se chauffer au bois créant ainsi une aide intergénérationnelle.


http://www.philippekrucker-photography.com/ http://www.philippekrucker-photography.com/ http://www.philippekrucker-photography.com/ http://www.philippekrucker-photography.com/ http://www.philippekrucker-photography.com/